Le Shiatsu

un art de vivre japonais

shiatsu caracteres japonaisQu'est-ce que le Shiatsu?

Le shiatsu est né au Japon au début du siècle :Shi” signifie doigt et “atsu” pression. C’est une méthode simple et naturelle qui consiste à appliquer des pressions sur tout le corps afin de le défatiguer. Ces pressions ou appuis des pouces, mains, coudes, genoux stimulent le Ki (force vitale) et l’amènent à circuler plus harmonieusement.

Les principes fondamentaux du shiatsu proviennent de la tradition de l’énergétique orientale (Acupuncture, Do In Ankyo) avec une actualisation permanente en fonction des développements de la science médicale moderne et des thérapeutiques alternatives et holistiques.

Au Japon, on dit :le shiatsu est semblable à l’affection maternelle, la pression des mains fait jaillir la vie”.

Les bienfaits du ShiatsuBenoit Robisson Shiatsu hara

Comme la plupart des disciplines traditionnelles orientales (Yoga, Tai-Chi Chuan, Arts Martiaux, …), le shiatsu apporte un élément de réponse aux problèmes de la vie quotidienne dans notre société occidentale. Particulièrement efficace dans la lutte contre le stress et les problèmes de communication, le shiatsu représente un véritable art de vivre fondé sur des principes de vie saine favorisant l’hygiène mentale et physique, l’harmonie de l’esprit et du corps, l’attitude de l’individu dans la société et son environnement.

Le shiatsu active la circulation du Ki (force vitale), stimulant le pouvoir naturel de guérison. Il est de ce fait efficace dans des dysfonctionnements les plus divers, y compris ceux liés aux relations humaines :

  • retrouver le calme, le sommeil, la capacité à récupérer, le dynamisme;
  • être moins vulnérable aux tensions et événements extérieurs;
  • prévenir les états dépressifs, les effets du stress;
  • résorber les gènes musculaires et articulaires;
  • restaurer l’énergie;
  • apprendre à mieux se connaître en révélant les tensions les plus profondes liées au psychisme.

Comme toutes les pratiques orientales basées sur la circulation du ki (énergie vitale), le shiatsu est particulièrement efficace en prévention, en soutien des activités de la vie quotidienne. C'est pourquoi il est conseillé de ne pas attendre d'être mal en point pour bénéficier d'un shiatsu, mais plutôt d'en recevoir de façon régulière (entre une fois par semaine et une fois tout les deux mois, selon les besoins).

Shiatsu teteLe Shiatsu dans le monde

Au Japon, le shiatsu est une pratique thérapeutique enseignée dans des écoles agréées par le gouvernement telles que la Nippon Shiatsu School, la Namikochi School, etc… Le shiatsu joue dans le domaine de la santé japonaise un rôle comparable et complémentaire à ceux de la Kinésithérapie en France, des Heilpraktiker en Allemagne ou de l’Ostéopathie aux USA.

Le shiatsu est une technique thérapeutique et préventive très répandue dans le monde d’aujourd’hui, notamment aux USA avec des cliniques shiatsu, aux Pays-Bas où les prestations shiatsu sont en partie prises en charge par les assurances maladies, en Allemagne où il entre dans les matières enseignées pour la formation de Heilpraktiker, et dans presque tous les pays européens où le shiatsu fonctionne comme un complément et une aide à la médecine scientifique.

En mai 1997, la Commission européenne l’identifiait comme une des huit méthodes de médecine complémentaire.

Iokai shiatsu

Les spécificités du shiatsu Iokaï

Le point important dans le Iokaï Shiatsu est comment entrer en contact avec l’humain. C’est pourquoi, Masunaga sensei a utilisé le nom “Iokaï” qui définit la nature de l’échange de personne à personne. Io s’inspire du Sutra bouddhiste qui est relatif à celui qui connaît ses déséquilibres et détermine les moyens appropriés de s’y soustraire définitivement. Kaï représente l’association, la communication entre des personnes sous un même toit. Le shiatsu Iokaï est un art qui se distingue d’une simple technique manuelle par le fait qu’il engage la globalité psychique-physique (esprit-corps) du praticien (shiatsushi) et du receveur (jusha).

 

Important : le shiatsu ne remplace pas un traitement médical.